ENFANTS D'EMPIRES ET POSTMÉMOIRES EUROPÉENNES
ENFANTS D'EMPIRES ET POSTMÉMOIRES EUROPÉENNES
MENU

FINANCEMENTS

 
RÉIMAGINER L'EUROPE

MEMOIRS propose une vision innovante de l’histoire européenne contemporaine à partir de ses héritages coloniaux. Ces héritages constituent un élément commun des identités des États-nations du continent, même si l’Europe s’est définie à travers différents modèles coloniaux. MEMOIRS analyse les legs du modèle d’expansion colonial de la Belgique, de la France et du Portugal comme des éléments fondamentaux pour comprendre le continent aujourd’hui. Le caractère novateur de ce projet se révèle dans la question suivante : quel est l’impact, dans l’Europe actuelle, du transfert de mémoires de la fin du colonialisme dans ses multiples dimensions ?

 

MEMOIRS prétend tracer une nouvelle cartographie de la mémoire européenne basée sur l’hypothèse que l’héritage colonial constitue une partie de l’identité européenne et non un phénomène qui peut être ignoré. De ce point de vue, les mémoires de ceux qui ont été affectés par la fin des empires européens et de ceux que le colonialisme a classé comme l’«Autre » font partie de l’Europe. Nous voulons contribuer à un changement épistémique dans la manière dont est perçue l’histoire du continent, ce qui implique une transformation fondamentale des paradigmes historiques et narratifs.

 

MEMOIRS veut promouvoir un plus grand sens de la responsabilité collective face au passé et au présent. 

 

 
IDENTITÉS INTERGÉNÉRATIONNELLES

MEMOIRS a pour objectif d’analyser les mémoires héritées par les enfants et les petits-enfants de la génération qui a vécu les processus de décolonisation de territoires dominés par le Portugal, la France et la Belgique sur le continent africain – République Démocratique du Congo, Algérie, Angola, Mozambique, Guinée-Bissau, Cap Vert et São Tomé-et-Principe. L’héritage colonial européen sera réinterrogé à partir d’entretiens et de l’analyse comparée des représentations des seconde et troisième générations, influencées par la postmémoire des guerres de décolonisation et de la fin des empires. Le projet a pour objectif central de comprendre la diversité post-impériale européenne – une société multiculturelle marquée par les vestiges d’empires, oubliés seulement en apparence.  

 
FINANCEMENTS

MEMOIRS est financé par le Conseil Européen de la Recherche (ERC) dans le cadre du Programme Communautaire de Recherche et d’Innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne (nº648624) et a son siège au Centre d’Études Sociales (CES) de l’Université de Coimbra.